27 February 2012

Bonsoir,

Cette recette a commencé avec une demi baguette achetée un midi au boulot, laissée pour le lendemain mais retrouvée dure comme de la pierre ! Là j’y ai vu un signe … il fallait tenter un pâté maison ! Oui, maman est un peu une spécialiste, on peut toujours se débrouiller pour en grignoter à l’apéro :)

Je suis donc partie d’une recette, que j’ai très vaguement suivie et j’ai créé ça :

Ingrédients pour un petit moule à cake :

  • 50g de pain sec
  • 50g de flocons d’avoine
  • 200ml de bouillon de légume
  • 200g de champignons de Paris
  • 2 branches de céleri
  • 2càs de levure malté
  • 30g de noix de cajou
  • Poivre / sel

En cuisine

En premier lieu, faites chauffer votre bouillon (ici instantané) et versez le sur le pain émiettez et les flocons d’avoine afin que cela gonfle
Pendant ce temps, lavez les champignons et coupez les grossièrement, coupez votre branche de céleri (ne mettez pas les feuilles sinon le goût est bien prononcé, hachés grossièrement les noix de cajou.

Lorsque tout est près, mixez (Là encore plutôt grossièrement), le tout.

Incorporez dans votre moule (pour ma part j’ai mis du papier sulfurisé parce que le moule est vieux et non anti-adhésif). Enfournez à 180°C pour 45 min. Laissez refroidir, puis reposer 24h au frigo (oui ça se mérite).

Dégustez ! (Vous pouvez en emporter chez votre maman qui aime le céleri aussi !)

4
Tags: , , | Classé dans Entrée |
Commentaire(s) :
20 February 2012

Bonsoir,

Une recette en cocotte ! (Hop je rajoute une catégorie adéquate). Parce que bien que n’en parlant pas souvent, elle me sert drôlement cette jolie demoiselle. Si on n’est pas trop pressé elle permet de faire des merveilles avec un effort minimum !

Je ne ferais pas l’affront de dire que c’était un chili sin carne, c’était essentiellement des haricots rouges cuisinés à la cocotte, rien de plus simple. Bon bien sûr il faut penser à les faire tremper … c’est bien la raison pour laquelle il m’arrive bien souvent d’oublier de manger des légumineuses, c’est un peu chiant il faut l’avouer.

Ingrédients :

  • 300g de carottes
  • 150g de haricots rouges secs
  • 50g de tofu fumé
  • 1 oignon
  • 500g de purée de tomate + 300ml d’eau
  • Cumin
  • Piment doux
  • Piment de Cayenne en poudre
  • Sel/Poivre

En cuisine :

Déjà, faites tremper les haricots, 24h pour ma part (il peut aussi être malin de mettre du bicarbonate dans l’eau de cuisson)(comprendre que j’ai oublié pour ma part).

Une fois les 24h passées, faites chauffer votre cocotte avec un peu d’huile. Émincez un oignon et mettez le à dorer avec les épices, cumin, piment doux, piment de Cayenne en poudre. Pour le sel, attendez la fin de la cuisson.

Coupez vos carottes en dés. Ajoutez à la cocotte. Coupés votre tofu en dé (on peut s’en passer, c’était un reste de la Flammenkuche). Et ajoutez.

Faites revenir un peu, puis ajoutez le liquide, le coulis de tomate et l’eau. Et bien sûr le clou du spectacle les haricots. (Donc là c’est bien de mettre une pincée de bicarbonate, ou des algues qui font l’affaire).

Laissez cuire 3 ans … ok au bout d’une heure les haricots auront déjà commencé à s’attendrir faites durer le plaisir jusqu’à ce que ça soit à votre goût.

Dégustez ensuite. Nous en avons mangé à 2 repas à 2 (avec du riz) et congelé une part pour un autre jour).

11 questions et 11 réponses

Enfin, j’ai été tagguée par Iza, je réponds donc, sans suivre les règles.

1 – pour la St-Valentin, as-tu fait un menu particulier ?
Je n’irais pas dire que c’était un menu, mais j’ai fait un risotto qui sera prochainement publié ici et un gâteau, dans un moule trop grand, on aurait dit un cookie géant (mon amoureux, qui ne savait pas que c’était le 14 la St Valentin avait préparé à son insu la veille une crème de kiwi pour aller avec le gâteau.
2 – quelle a été “the” expérience gustative de ta vie ?
Pas facile de répondre comme ça, un petit plaisir, non pas extraordinaire, mais qui m’avait bien fait plaisir était un carrot cake, dans un café, dans un village, où nous nous étions arrêtés à mi-chemin d’un grand tour en vélo !
3 – livre ou ciné ou télé ?
Télé : non (on n’en a pas, par contre mon chéri me propose souvent des trucs d’arte+7 à regarder :) )
Ciné : Une fois par mois environ
Livre : Tous les soirs + dans les transports en commun
4 – ton idée d’une vie idéale ?
La vie à la campagne, mais avec une solution de télé transportation (et avec une bonne connexion internet)
5 – si je dis “faible femme”, tu réponds ?…
rien :)
6 – en hiver, soupe de légumes et pain paysan au coin du feu ou petits gâteaux et thé/chocolat sous un plaid dans un bon fauteuil ?
Plus sucré (j’ai eu deux plaids à Noël) (mais pas de cheminée …)
7 – ville ou nature ?
Les deux ! C’est sûr la vie en ville est infiniment pratique. Mais qu’est ce que cela fait du bien le calme et le vert de la campagne !
8 – cuisines-tu systématiquement du frais ?
Non, pas systématiquement. Mais j’essaye au maximum.
9 – combien de temps par jour passes-tu sur le net ?
Boulot compris ? Beaucoup, beaucoup …
10 – cuisines-tu en musique ? (si oui, en écoutant quoi ?)
Souvent le soir j’allume tout simplement France Inter
11 – ta dernière découverte ?
Une petite boutique que j’aimerais bien visiter

A la prochaine !

http://cuisinevgdiza.blogspot.com/
6
Tags: , | Classé dans Cocotte, plat complet |
Commentaire(s) :
14 February 2012

Bonsoir,

Toutes mes excuses pour ce non respect du calendrier … Dimanche soir, à l’heure où normalement je rédige mon article, j’étais dans le train, enfin j’ai également attendu mon temps de correspondance + 25 min de retard dans une gare froiiiide !

L’histoire de ce plat est assez simple, un samedi soir, veille de marché donc frigo asséché, peu avant 20h, on se demande quoi manger, et puis je parcours un bouquin et voilà c’est trouvé, une Flamenkuche aux poireaux !

Ingrédients : (pour 4)

1. La pâte

  • 200g de farine
  • 50g de beurre
  • 75g de lait de soja
  • 2 càs de gomasio

2. La garniture

  • 3 oignons
  • 1 poireau
  • 4 càs de crème de soja
  • 50g de tofu fumé
  • 50g d’emmental
  • huile d’olive
  • sel
  • poivre
  • muscade

En cuisine :

Dans un premier temps préparez la pâte. Mélangez tous les ingrédients, le beurre étant ramolli. Étalez la pâte de façon rectangulaire, le plus finement possible.

Dans un second temps, préparez la garniture. Emincez poireau et oignons, faites les revenir dans un peu d’huile d’olive. Salez.

Sur la pâte, étalez 4 cuillère à soupe de crème de soja, puis disposez dessus les ingrédients précuits. Ajoutez des lamelles de tofu et de l’emmental râpé. Ajoutez un peu de noix de muscade et poivrez.

Enfournez 20 minutes à 240°C.

A dégustez en plat ou en apéro !

Note : Vous pouvez mettre de la margarine à la place du beurre

Note 2 : L’emmental n’est pas obligatoire (j’ai été forcée ;) )

Note 3 : La photo a été faite le lendemain midi, c’est pour ça que c’est un peu sec et un peu grillé à certains endroits … c’est le réchauffage !

2
Tags: , | Classé dans Recettes, plat complet |
Commentaire(s) :